Catégories : Notes

by Harold

Share

Catégories : Notes
Lecture : 11,7 minMise à jour : 6 mars 2023Consulté : 1943 fois

Partager

Obsidian

Obsidian est une application de notes gratuite qui permet de relier les éléments entre eux : les notes, les mots, les idées…

C’est une description simple de ce monstre gratuit qui ne cesse d’évoluer, mais ça permet de lui donner une définition simple.

Je l’utilise plusieurs fois par jour sur mon ordinateur et mon iPhone.

Au début pourtant, j’ai eu du mal. Je n’y voyais pas un grand intérêt après avoir quitté quelque temps auparavant Bear. Et surtout en tant qu’adepte actuel de Notion.
Reprendre un système de classement par mots-clés me semblait être un retour en arrière sur ce qui est possible aujourd’hui en termes de prise de note.

En revanche, le fonctionnement de cette application me captivait : elle fonctionne finalement comme notre cerveau avec des liens et des idées reliées.
C’est en tout cas ce que j’ai retenu de son fonctionnement qui, en effet, me parle.

Notre cerveau fait des liens pour relier les différents éléments.

Vous avez remarqué que parfois, une chose ou un élément, vous ramène à autre chose ?
En réalisant cela, je suis fasciné par ce système naturel chez l’être humain et je trouve ça encore plus dingue d’être en mesure de le reproduire avec une application qui permet de documenter sa vie.

C’est à cela précisément que me sert aujourd’hui Obsidian.

À documenter ma vie.

Mais pas n’importe comment.

Je vais vous expliquer précisément ce que je fais et comment je le fais :

 

Les notes quotidiennes

La fonction la plus importante pour moi, c’est celle-ci. J’ai configuré l’application pour qu’elle s’ouvre sur ma page du jour automatiquement, que ça soit sur mon téléphone ou mon ordinateur.
J’ai décidé que la base de mes notes et des informations entrées sur Obsidian viendrait de là puisque ça correspond finalement à ma vie.
Chaque jour, quand j’en ai envie, quand j’y pense ou quand je me dis qu’une chose est importante et que je dois m’en souvenir, j’ouvre Obsidian pour fixer cette information quelque part avec un seul objectif : documenter ma vie pour retrouver ce que je cherche, garder des traces, parfois des preuves.

Si la plupart du temps j’y prends du plaisir, c’est parfois une contrainte mais j’essaye de ne pas louper trop de choses pour rendre mon système vraiment utile.
Avec le temps, j’ai préparé un modèle très léger qui ordonne un peu la page pour me donner une structure.
Je pense que je le modifierai avec le temps et avec mon usage.

Il est composé de 5 éléments :
– Au début, la page est vierge, cela me permet d’écrire ce que je veux sans réfléchir. Cela peut être ma morning page (j’en reparlerai) ou des notes de ce dont je veux me rappeler.
– Une phrase « 1 chose à retenir » mais je me rends compte que je n’écris pas grand-chose ici.
Up : une chose positive dans la journée.
Down : une chose négative dans la journée.
– Ce que j’ai mangé à midi.
– Ce que j’ai mangé le soir.

La nourriture à une place très importante pour moi donc je tiens à le noter car souvent, ça me rappelle des moments agréables.
Par ailleurs, les repas, c’est aussi des temps de partage personnel et professionnel qui peuvent être des temps forts. Et comme je mets des liens à pas mal de chose, c’est important pour moi de noter cela (exemple : un repas partagé avec quelqu’un).

Les liens

Bonne transition pour vous parler d’un point d’attention évident avec Notion : les liens qui permettent de relier mes mots-clés, c’est vraiment le cœur du système Notion et je mets un point d’honneur à faire attention à cela.
Mon objectif premier avec Obsidian, c’est de pouvoir me souvenir et relier les éléments.

Je souhaite pouvoir, d’un simple coup d’œil ou en me souvenant d’un tout petit quelque chose, faire le lien avec d’autres choses.
Seul, j’ai beaucoup de mal à faire cela, à me rappeler de tout.
Obsidian porte donc bien son nom de deuxième cerveau.

Plus concrètement, j’applique essentiellement des liens à des mots clés forts pour moi (exemple : WordPress, des lieux importants dans ma vie, des sociétés avec lesquelles je travaille) mais aussi plus simplement avec mes contacts.
C’est important à mes yeux de savoir et retenir des choses sur les gens même si j’utilise aujourd’hui de plus en plus l’application Dex.
Pour cela, j’ai créé 4 catégories de contacts : célèbres, divers, perso et pro. Ce sont bien sûr ces deux dernières qui sont les plus complétées au quotidien.
J’ai des modèles pour chaque dossier (dont je ne suis pas encore totalement convaincu mais j’améliore avec le temps).
Dans mes modèles pro et perso (je n’évoque pas les autres qui me paraissent moins intéressants), j’évoque en introduction les liens que j’ai avec eux dans l’optique d’avoir une carte graphique.
J’ai par exemple pris le temps de créer une bonne partie de ma famille et de créer des liens entre eux (frère de… mère de…). Je ne suis pas certain de l’utilité mais j’ai voulu le faire pour voir ce que ça donne sur la carte graphique et le résultat est sympa.

Pour finir, j’ai déjà pu noter plusieurs fois l’utilité de ce que j’écris au quotidien. J’ai parfois eu besoin de me souvenir de certaines choses en me souvenant que d’un mot clé. Et ce dernier étant relié à d’autres, j’ai réussi facilement à retrouver mon information 😀

Mes contacts

Revenons quelques instants sur mes contacts
Je suis parti du principe que j’ai de nombreux contacts, anciens, présents et que je rencontre au fur et à mesure.
J’intéragis avec eux, j’apprends des choses, je me souviens d’autres choses… les informations sont tellement nombreuses et variées.
Puis, il y a ces petites informations que votre interlocuteur vous glisse parfois mais si vous ne le notez pas, cela vous échappera certainement.
Noter toutes ces informations sur la fiche des personnes, c’est vraiment pratique.
Puis d’un simple coup d’œil, vous savez tout sur une personne, puis à qui elle est reliée. L’utilité est puissante.
Pour tout cela, je rappelle que j’utilise désormais Dex depuis quelque temps.
Mes contacts sont très importants alors j’en prends soin au quotidien.

L’inbox

Lorsque je fais un lien sur un mot dont la page n’existe pas encore dans ma base, j’ai un processus simple pour cela. La page va automatiquement dans un dossier INBOX qui est la première des dossiers, tout en haut de ma liste.
Je sais que les pages dans ce dossier sont à traiter : à compléter ou à ranger.
Pas évident de prendre le temps de tout compléter honnêtement…
Mais c’est le système que j’ai trouvé pour ne pas que les pages se baladent dans tous les sens et c’est plutôt efficace.

Mes autres dossiers

Je ne me prends pas trop la tête partant du principe que mon système de note quotidienne et de liens me permet de tout retrouver facilement.
Par conséquent, je crée un dossier pour ce que je veux.
Par exemple, je le disais, la nourriture à une place importante dans ma vie.
Par conséquent, j’ai un dossier Cuisine avec 3 sous-dossiers à l’intérieur : Aliments-Plats / Recettes / Restaurant-Lieux.
Aliments-Plats : je vais noter les lieux où je peux déguster mes plats favoris. Je vais noter des informations sur des aliments. Exemple : l’avocat, pour savoir où l’acheter, à quelle période il est le meilleur ou encore à quoi peut-il me servir.
Recettes : ici c’est simple, des recettes !
Restaurants-Lieux : des pages en rapport entre autres avec les Aliments-Plats, cela me permet de prendre des notes sur mes plats favoris ou encore une page Deliveroo sur laquelle je note les restaurants dans lesquels j’ai déjà commandé et mon avis pour les prochaines commandes.

J’ai aussi un dossier métiers, relié naturellement aux fiches des personnes que je connais pour avoir une liste des métiers des personnes que je connais, cela peut être utile.
J’ai bien sûr un dossier avec mes modèles de page.
Les mots généraux sont dans un dossier Mots-clés.
Mes images sont automatiquement dans un dossier Pièces jointes.
J’ai aussi des dossiers que j’essaye de développer comme Vins pour lister les vins que je connais, que je bois (et du coup avec qui je les bois). Avec un système comme celui d’Obsidian, j’aimerais pouvoir mieux comprendre les vins que j’aime selon les régions, leur composition, etc.

J’essaye d’entretenir et de faire évoluer cette organisation.

Les hashtags

J’ai utilisé un certain temps Bear, surtout après avoir suivi une formation d’Antoine BM.
Je trouvais ce système de classement par mots-clés en mode hashtag très intéressant et surtout beaucoup plus utile et performant que les dossiers auxquels nous sommes tous habitués.
Mais au final, je me sentais un peu restreint dans l’utilisation de ce logiciel.

Aujourd’hui avec Obsidian, les hashtags ont peu de place dans mon organisation et mon utilisation mais ils existent tout de même dans de rêve situation.
Je vais utiliser ces # pour agrémenter mes pages quotidiennes afin de pointer du doigt des éléments spécifiques si je souhaite les retrouver.
Quelques exemples :
Idées : si j’ai une idée, que ça soit personnelle ou professionnelle.
Citations : le titre est clair…
MorningPage : je l’évoquais plus haut et dans cet article de productivité, je m’intéresse à ce système que j’essaye d’aménager à ma sauce pour écrire le matin, mais j’y consacrerai sûrement un article prochainement
J’utilise donc ce hashtag pour cibler les MorningPage.
Rêve : lorsque j’écris un rêve dont je suite me rappeler le matin.
A compléter : j’écris cela lorsque je souhaite revenir sur des éléments écrits. J’avoue ne l’avoir encore jamais fait…
A relire : un élément dont je souhaite vraiment me souvenir. J’essaye donc de le pointer du doigt

Je ne me sers pas beaucoup des hashtags mais j’essaye pour affiner mon classement.

La synchronisation

Pour synchroniser mon coffre Obsidian sur mes appareils, j’utilise iCloud.
Je le fais depuis le début et ça fonctionne très bien.
Il n’y avait pas beaucoup de choix au départ et je ne crois qu’aujourd’hui, ça soit beaucoup mieux.
La synchronisation n’est pas toujours parfaite puisque le logiciel se met à jour quand on l’ouvre. J’ai souvent des notes quotidiennes qui sont en double alors je dois faire un tri manuel, mais rien de méchant.

Mes extensions préférées

J’ai un bon paquet d’extensions installées mais je ne vais pas toutes les citer. Seulement les meilleurs.
Je n’ai pas pris le temps de toutes les essayer ou les tester, ça me permet de découvrir les éléments au fur et à mesure et d’apprendre le logiciel doucement.

Better Word Count : une extension pour affiner le comptage des mots.
Lock Screen : pour protéger l’accès à Obsidian. Pas très bien fait honnêtement mais je n’ai pas encore trouvé mieux et ça permet de protéger l’accès à mon contenu.
Raindrop Highlights : pour importer mes surlignages de Raindrop.
Reading time : pour afficher le temps de lecture votre note.
Readwise official : pour importer les informations de Readwise.
LanguageTool : intégration du correcteur d’orthographe.
Spaced repetition : pour intégrer des flashcard à Obsidian mais je n’ai pas encore cherché à l’utiliser. Je suis juste convaincu que ça m’aiderait à mieux retenir ce que j’apprends.

 

Mes réglages dans Obsidian

Concrètement, les réglages de base permettent d’utiliser Obsidian directement sans toucher à rien. Et c’est un premier bon point à souligner.
Ensuite, si on prend le temps de regarder ce qui est possible, même d’essayer de certaines choses, on peut découvrir quelques astuces bien pratiques.

Voici quelques réglages que je vous invite à faire s’ils vous parlent.

Fichier
– Mettez les fichiers supprimés dans une corbeille Obsidian, c’est une sécurité pour retrouver un fichier supprimé par erreur.
– Sélectionnez un dossier où mettre une nouvelle note pour ne pas accumuler un bazar. Pour ma part, j’ai créé un dossier INBOX pour cela. Et je sais que je dois régulièrement ranger ce qui s’y trouve.
– Pareil pour les pièces jointes que vous insérez dans des notes, prévoyez un répertoire qui va toutes les contenir. J’ai créé tout simplement « Pièces jointes ».

Réglages de l'application Obsidian

Thème
– J’ai souvent changé de thème, ce n’est pas simple d’en choisir un, il en existe tellement !
– Actuellement, j’ai Obsidian Nord.

Un petit plus visuel

J’ai découvert des petits codes que je garde toujours sous la main pour donner plus de visuel à mes écrits. Malheureusement, je n’arrive pas à me souvenir où je les ai trouvés donc je peux difficilement donner ma source.

> [!QUESTION]

> [!QUOTE] Citation

> [!INFO]

> [!TODO] A faire

> [!IMPORTANT]

> [!ATTENTION]

> [!DANGER]

> [!BUG]

> [!EXAMPLE]

 

La petite fonction que j’adore

Il y a une fonction que je trouve géniale et qui ne me laisse jamais sur ma faim : la note au hasard.
Vous appuyez dessus et le logiciel vous ouvre une note au hasard. Génial pour réviser son contenu, retrouver des textes oubliés, tomber sur une note incomplète à retravailler.

Conclusion

Obsidian, c’est le carnet gratuit que j’ai toujours dans ma poche, fiable et simple qui me permet de seconder et développer mon cerveau.

 

Découvrir le site officiel

0 0 votes
Évaluer l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Sur le même thème

  • J’évoquais il y a peu de temps sur ce site la renaissance d’Evernote qui existe depuis 2008 et qui a eu un parcours pas toujours évident. L’objectif de cet article est de vous expliquer pourquoi j’ai choisi d’utiliser à nouveau Evernote depuis plusieurs mois. Les raisons, et par conséquent, les fonctionnalités qui m’ont séduite. J’ai […]

  • Evernote est un célèbre logiciel de prise de notes créé en 2008, année où j’ai créé mon compte chez eux et où j’ai commencé à utiliser le logiciel. J’ai passé de nombreuses heures sur cette application pour prendre toutes sortes de notes. Au fil des années, je me suis séparé d’Evernote comme beaucoup en raison […]